Les collaborateurs de Ma Terre ont été bouleversés par la folie meurtrière qui s'est abattue le 7 janvier 2015, sur les dessinateurs, et les amis de Charlie Hebdo, sur les policiers qui étaient en mission pour les protéger, eux et la liberté de la presse, sur la personne qui faisait l’entretien de leurs locaux, puis sur une policière municipale et les clients d’un super marché.

Les collaborateurs de Ma Terre ont décidé d’affirmer leur engagement pour la Vie, pour la liberté d’expression dans le respect des règles républicaines, pour la Tolérance et la Laïcité.

On peut rire,
on peut ne pas aimer,
on ne peut pas tuer pour interdire.


Ils ont décidé d'abonner leur entreprise
à Charlie Hebdo,
et de présenter à la Boutique,
et sur le site de Ma Terre,
chaque semaine pendant un an,
la page de couverture de Charlie Hebdo,
qu’elle les fasse marrer ou qu’elle les heurte.