Panier Bio Marseille

16/10/2010 : Fête de Ma terre : ça va jaser, ça va jazzer !

Bien sûr, ça va improviser parceque c'est la Vie et que c'est tant mieux ; mais il y a quand même une certain nombre d'Homo Sapiens qui ont déjà prévu de s'exprimer lors de cette 3ème fête de Ma Terre :

- Invité d’Honneur Christian CATOIRE, Fondateur de « Fruits Oubliés : Sauve qui Pomme ? », et du Centre de Pomologie d’Alès (30), auteur de « A la recherche des fruits oubliés », « La Fraise » et co-auteur de « Les Roses Sauvages », obnubilé par la préservation de la biodiversité fruitière, il a consacré plusieurs dizaines d’années de sa vie a créer la plus grande bibliothèque privée de pomologie, de la planète

François MARTIN, conseiller à la Chambre d’Agriculture d’Aix en Provence, s’exercera au sujet épineux des chiffres de l’agriculture Bio

Annick DELHAYE, Elue Vert, Vice-Présidente déléguée au Développement Soutenable, Environnement, Energie et Climat au Conseil Régional des Bouches du Rhône nous rendra compte des actions en cours

Jean-Pierre BERLAN, Directeur de Recherche à l’Institut National de la recherche Agronomique, interviendra sur « sur 1984 de George ORWEL aujourd’hui ou De la communication en biologie »

Cyriaque CROSNIER MANGEAT, Créateur d’Agrosemens et Président de la Jeune Chambre Economique d’Aix en Provence, nous présentera leurs actions en faveur de l’Agriculture Biologique Locale

Thierry GARCIN & Emma KLEIN, nous « archemineront » sur la route écocitoyenne d’Human & Terre

Mathilde de La Tisane Rit, un des plus dynamiques point Relais des paniers à Marseille, vous présentera « Le grand détournement »

Céline CECCALDI, safranière vous proposera d’ouvrir les portes du safran, ses légendes, sa culture, ses vertus…

Maurice AUDIER ou « La légende d’un siècle ». Ce doyen des agriculteurs bio de la région, témoignera de sa longue expérience dans l’adaptation de l’agriculture à la modernité, et aujourd’hui, d’un début de retour à la raison

Michel SEIMANDI, agriculteur, vous a concocté une réflexion « pour une agriculture locale de qualité : sauvegarder les terres agricoles et développer l’agriculture biologique »

Richard VIAN, agriculteur, mettra l’accent sur « ce que coûte réellement l’agriculture chimique et non-locale »

Patrice REYNAUD , agriculteur en biodynamie, nous dévoilera son lien à la terre, et son lien à Ma Terre

Max TORTEL, de la Boucherie « La Paturage » vous éclairera sur la filière de viande française Bio de qualité

Jean-Pierre LECHTEN et ses étudiants de l’IUT d’Aix en Provence du Département Génie Mécanique et Productique, vous présenteront cette voiture qui fait plus de 2000km avec 1L d’essence !

Cyril GIORDANO, agriculteur, vous présentera « La Table de la Guiramande » et nous réchauffera à sa façon

Claude VIGNAUD, arboriculteur, vous fera d découvrir une vingtaine variétés de pommes et poires, preuves (délicieuses !) à l’appui

Peter FISHER, vigneron à Jouques, œnologue de talent, nous offrira une dégustation commentée de son cru

Karine LURCIN, adjointe élue à la Mairie de Trets, nous racontera comment il est possible d'introduire une proportion croissante de Bio local dans une une cuisine centrale municipale : possible ne signifie pas nécessairement facile



Et au delà des mots,

la sensibilité, sur toiles monumentales, de Soazig Héaulme, peintre et précieuse collaboratrice de Ma Terre,

le partage des petits plats et autres spécialités culinaires que chacun aura préparé,

la musique et la danse, avec l’Orchestre celtique « NEO », Philippe D’Ercole, agriculteur à ses heures, et ses musiciens

la chaleur d'une grande flambée qui pétillera sous les étoiles,

un rendez-vous !
115, route de Roquefavour
(Pour le GPS : 1, rue de la Roquefavour)
CD 64
à Aix en Provence

(Sortie d’autoroute Aix Ouest,« Jas de Bouffan ». Prendre la route de Galice (D64) TOUJOURS TOUT DROIT pendant 2, à 5 km, selon l’endroit où vous empruntez la route de Galice : direction « Jas de Bouffan », puis « Roquefavour », ou « La Molière ».
Passer plusieurs ronds–points, la route de Galice se rétrécie... Vous longez un vieux mur en pierre sur la gauche , au tout petit rond point, c’est le croisement avec la D18. Là, la route de Galice devient la route de Roquefavour : c’est là, encore tout droit, 100M à gauche.)

Au plaisir de partager ce moment avec vous,

Sandrine et toute l'équipe Ma terre