Ma Terre, entreprise militante, vend des produits Bio, Régional (PACA et Corse)

Entreprise MILITANTE par la motivation de sa créatrice


Motivation de Sandrine CATOIRE en 2004, pour le démarrage de l'aventure Ma Terre : prosaiquement, pouvoir retrouver la lumière provençale après de trop nombreuses années d’éloignement, en créant son propre emploi sur Aix, mais également, donner du sens à son activité professionelle, en y mettant au centre, ses aspirations pour une vie sobre et en harmonie avec la nature, aspirations qui l’avaient conduite à fonder un premier foyer en Cévennes et sur une exploitation en agrobiologie.

Entreprise MILITANTE par la motivation de ses collaborateurs


Une grande majorité des collaborateurs de Ma Terre en ont été d'abord des clients,
Consom'acteurs sensibles aux enjeux du développement durable, ils ont eux aussi souhaité s'engager dans une aventure professionnelle en accord avec leurs aspirations personnelles. Pour beaucoup, intégrer l'équipe Ma Terre, c'est bien sûr avoir un travail et gagner sa vie, mais tout autant, et pour certain prioritairement, c'est une manière sans prétention mais opérationnelle, d’agir pour l’avènement d’un  monde durable, pacifié, accueillant et poétique pour nos enfants, dont l’objectif premier serait la qualité des relations entre les hommes, et la qualité de leur relation avec le reste du Vivant.

Ma Terre, un projet partagé par l'ensemble de ses collaborateurs
Tous les collaborateurs de ma terre, qu'ils en soient initiateurs ou compagnons plus récents, font évoluer progressivement ce projet commun, enrichi au fur et à mesure par leurs expériences et leurs sensibilités respectives ; la dernière formulation du projet ma terre est la suivante :

"Au plus court et au plus juste entre les champs et votre table,
un outil performant et exemplaire
au service du développement durable."


Entreprise MILITANTE par ses engagements

100% Bio, 100% régional et 100% en partenariat direct avec les producteurs : Ma Terre s'engage à ne livrer que des fruits et légumes produits sur la Région PACA (et Corse pour les agrumes) ; Ma Terre s'interdit donc d’utiliser des produits Bio venant de Grossistes, ou d’Espagne, d’Egypte ou d’Italie, pourtant souvent moins chers et plus précoces ; cette démarche ne correspond pas à un repli sur soi ou un régionalisme sectaire, mais simplement à un engagement clair et sans ambiguïté en faveur du développement d’une Agriculture Biologique Régionale et d’un circuit de distribution « au plus court » : - qui assument les coûts plus élevés de la main d’œuvre et des mesures environnementales locales, - mais qui bénéficient d’une rigueur de contrôles et d’une traçabilité parfaite, - et qui limitent l’empreinte écologique des produits qui n’ont pas à faire des centaines de kms pour rejoindre votre table.

Partenariat avec les Producteurs : ce circuit au plus court permet d'instaurer avec chaque producteur, une relation de partenariat, humaine et professionelle : établissement de programmes de production prévisionnels pour limiter les aléas de commercialisation associés aux situations d'excédent ou de pénurie, négociation équilibrée sur les prix pour que le producteur puisse dégager les marges nécessaires pour asseoir des exploitations pérennes, concertation opérationelle pour mettre en place des modalités de colaboration efficaces et économes ( certification, commande, conditionnement, contrôle, chargement, transport), afin de limiter les prix de vente finaux aux consom'acteurs)

Entreprise écocitoyenne : Ma Terre cherche en permanence à réduire son empreinte écologique ; Magali a pris la responsabilité de veiller à ce que l'on avance régulièrement dans cette direction, par la réduction et le retraitement de nos déchets ( tri sélectif, compostage des déchets verts, recyclage interne puis externe du papier, ...), par l'optimisation des tournées de livraison et d'approvisionnement pour en réduire les emissions de CO2 et la consommation de carburant, ou par l'approche bioclimatique de l'aménagement de l'atelier par exemple. Elle rendra compte régulièrement de ces avancées dans les pages actualités du site.

Sobriété de fonctionnement : pour que les marges financières nécessaires à son fonctionnement soient le fruit d’une organisation en constante optimisation, et non d’une politique de prix serrés vers les fournisseurs ou élevés vers ses clients,

Promotion et information autour de l'agriculture biologique : Ma Terre initie ou participe à diverses actions de promotion et de sensibilisation à l'agriculture biologique et à ses enjeux, sous forme de rencontres, colloques, expositions ou manifestations grand public ; les pages Agir, parce que ça urge, rendent compte de ces actions.